Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 10:15

Mercredi 9 Juin:

Après quelques ratés et beaucoup de questions, on attaque enfin la pose des lisses basses de l' ossature.

Elles sont donc en robinier pour être classée 4 (imputrecible), sans traitement.

C'est à ce moment là  que l'emplacement exact des murs se détermine, ainsi que l'équerrage et le parallélisme de la maison (autant dire qu'il vaut mieux bien partir !).Il vaut mieux prendre son temps et pas se planter...

 

Adaptation à la météo.... 

La pluie s'invite et il faut trouver des solutions pour pouvoir travailler au sec...le tout nouveau concept de la tente-atelier!

atelier-tente.jpg

 

  Avec le regard neuf et expérimenté de Cyril, notre nouveau compagnon d'aventure, on fait le tour et c'est là que tous les problèmes techniques que l'on n'avait pas forcément vu avant apparaissent....

  questions.jpg

Donc prise de tête commune (j'ai la maison dans la tête (pas Cyril!), il maîtrise les futurs assemblages (pas moi!))

 

Après avoir posé une barrière d'étanchéité entre le béton et le bois (fondaband: feutre enduit de bitume)

fondaband2fondaband

 

 

on fixe les lisses sur l'arase avec des goujons d'ancrage (grosses chevilles métalliques)

perfo lissesgoujonsgoujons choc

 

 

une bonne visseuse à chocs (dite: "la péteuse") permet un serrage optimal....ça ne risque pas de s'envoler !

 

 

Pour toute information, question sur la conception Bioclimatique, ou si vous avez un projet d'architecture d'intérieur, vous pouvez me contacter sur:

www.epures.fr

Pour tout projet d'éco-construction, bati et mobilier en bois:

www.akenes.fr

 

 

 

 

Repost 0
Published by zzz
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 10:24

Lundi 7 Juin:

Arrivée de notre cher charpentier, j'ai nommé Cyril...

On regarde ce qu'il manque comme matos, comme machines et/ou fournitures pour que çà tourne bien après... Et oui, il vaut mieux bien s'équiper pour ne pas faire avec des bouts de ficelles... On construit une maison quand même...!

Donc on court à droite à gauche chez les forunisseurs (découverte des alentours de Chartres en camion).

Et on vérifie les plans et leurs adéquations à la réalité... Et là premières déconvenues...

 

Pour les ratés: les maçons nous on fait une arase qui n'est pas de niveau (~5cm sur la longueur de la maison)...

Eh oui, le maçon ne travaille pas au millimètre comme un menuisier...On le savait... Mais pour une maison bois, mieux vaut partir nickel sur des bases (les fameuses "arases" ) bien planes... Donc on leur a demandé de repasser pour régler le problème.

Au final la maison sera un petit peu plus surélevée par rapport au niveau du sol, donc il faudra prévoir un peu de terrassement supplémentaire (plus tard) pour conserver l'accessibilité...mais le bardage et l'isolation par l'extérieur risquerons moins de se dégrader.

 

Pendant ce temps là, le terrassier finit de poser le drain en pourtour de la maison pour que les fortes pluies n'endommagent pas le bois en partie basse (pas de stagnation d'eau, sinon çà remonte par capillarité... Et le bois et l'eau, çà fait 4 comme chacun sait! ).

drain-1-copie-1.jpg

drain-2-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

drain-3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

çà en fait du caillou...!

 

et on voit bien le tube PVC qui permettra l'écoulement de l'eau de pluie jusqu'au ruisseau...

Après le Pvc et les cailloux, le terrassier pose un géotexile ("bidime"), puis rebouche avec de la terre... On espère que çà ira comme çà, car on pensait que nous aurions du caillou jusqu'à la "surface"... A voir à la prochaine pluie...

 

 

 

 

 

 

 

Pour arriver jusqu'au ruisseau...encore une tranchée donc...

 evac-eau-pluie.jpgtranchée ruisseau

Le terrain sera aéré, çà c'est sûr...                 Notre terrassier gère sans stress...

 

Mardi 8 Juin: Les maçons reviennent donc pour reprendre les arases...

reprise-arase-1.jpg

mais on n'est pas rancuniers et la pause café est toujours la bienvenue...

pause-cafe-arase2.jpg

 

Pour toute information, question sur la conception Bioclimatique, ou si vous avez un projet d'architecture d'intérieur, vous pouvez me contacter sur:

www.epures.fr

Pour tout projet d'éco-construction, bati et mobilier en bois:

www.akenes.fr

 

Repost 0
Published by zzz
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 23:47

Après avoir vu terrassier et maçon oeuvrer, on a un peu hâte de mettre plus la main à la pâte...

On s'est occupés un peu et on a monté notre première cabane et son bac à compost slow-design en palette:

cabanon

 

 

Le bois se fait attendre un peu. On est début Juin, les beaux jours arrivent... encore quelques orages et on pourra attaquer le travail de l'ossature...

 

Enfin, Mercredi 3 Juin, par une belle matinée, les oiseaux chantent et le petit village de Néron voit arriver cela:

arrivée bois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec ce service grand luxe, on décharge les beaux bébés en deux temps trois mouvements...

arrivée bois2

arrivée bois3

arrivée bois4

Ca nous va bien... On va pouvoir envisager la suite plus sereinement...

 

En profitant un peu de la nature environnante pour se ressourcer et recharger les batteries:

ballade berge ballade champs 1

ballade champs 2

 

ruisseau

petite ballade à la fraiche... (il est 20h30 et il doit faire 25°)...On est bien là...hein?

 

Pour toute information, question sur la conception Bioclimatique, ou si vous avez un projet d'architecture d'intérieur, vous pouvez me contacter sur:

www.epures.fr

Pour tout projet d'éco-construction, bati et mobilier en bois:

www.akenes.fr

 

Repost 0
Published by zzz
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 22:55

Et oui, après toute cette terre, même si elle est très bonne( _ dixit notre terrassier_,des limons sabloneux (très fertile donc) et en dessous on va vers un peu d'argile par endroit ...) un peu de béton ne ferait pas de mal...

 

En effet, il va falloir créer de l'inertie (manquante dans les maisons à ossature bois), et avoir une bonne base: donc une dalle maçonnée...Alors çà se fait par étapes:

 

1/ on coule les semelles:

semelle coulée puits

 

2/ On en profite pour poser les évacuations en PVC (vers la fosse), avant la pose des rangs de parpaings en périphérie:

passage pvc

 Pas toujours évident...

passage pvc2

 

3/ on met pleins de cailloux, puis du sablon, on tasse, puis un polyane, puis 2 couches croisées de polystyrène (à défaut de liège, trop cher pour nous) de 4 cm d'ép. pour isoler un peu et enfin on arme (ferraille); çà donne çà :

 

prepa dalle

refend avant dalle

On renforce sous les murs de refends (cloisons porteuses intérieures: ossature bois+ parement brique de terre crue... toujours pour gagner en inertie et emmagasinner la chaleur l'hiver dans la journée et la restituer la nuit)

Le renfort est aussi prévu pour le poêle de masse (rappel: chauffage au bois et avec le soleil)... that's all!

poele avant dalle

 

Au final, on peut être bien content de la progression de choses...

nico avt dalle

ou pas....mais quel bazar!

passage gaines dalle

On a lutté avec Jérôme, mais à force de ténacité, les gaines électriques, Eau et Réseau de Communication sont passées (étape 5)... sans encombre ou presque:

reseaux avt dalle

 

Entre temps (étape 4), le dernier rang de parpaing (en U) et les arases avaient été coulées bien sûr:

angle poteau avt dalle

                         petit détail sur les angles...

 

arase   arase coulage

Armature des U. Puis arase... (histoire d'avoir une surface bien nette pour plus tard poser les lisses basses en bois):

6/on fait un petit peu d'enduit pour étancheïser tout çà en périphérie (eau et  bois çà ne fait pas bon ménage):

enduit etancheité

 

7/ Et enfin, le grand jour arrive, et on coule la dalle:

coulage dalle

 

coulage dalle 2

coulage dalle 3

et l'affaire est dans le sec...ou presque:

coulage dalle 4

 

semelle dalle coulée...bientôt le bois...

 

Pour toute information, question sur la conception Bioclimatique, ou si vous avez un projet d'architecture d'intérieur, vous pouvez me contacter sur:

www.epures.fr

Pour tout projet d'éco-construction, bati et mobilier en bois:

www.akenes.fr

 

Repost 0
Published by zzz
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 09:57

     Pour partir sur des bases saines et solides, il faut forcément faire un peu de dégats... 

demol terrain tennis

 

Pour nous cela se résume à retourner presque tout le terrain.... Entre la démolition du terrain de tennis (photo ci contre), l'assainissement individuel (fosse toutes eaux+épandage), la pose du puit canadien et les fouilles pour les fondations de la maison,

 

.........et voilà le résultat : 

pano beyrouth

Oui, Beyrouth 2 le retour...!

 

Pour l'assainissemnt individuel, le principe est simple, on se réferre aux préconisations du Syndicat local en charge de gèrer les assainissements individuels, le SATANC en Eure et Loir...

 

Un épendage de 80 m², pas trop enterré dans notre cas (et on arrivera peut être à se passer de pompe pour la fosse toutes eaux qui va avec, en amont): au final, on pourra faire nos parties de rugby sur un beau gazon qui aura repoussé, mais pour l'instant c'est çà:

épendage

  Pour notre gestion de l'air intérieur, on a opté pour la pose d'un puits canadien (qui apporte de l'air neuf à l'intérieur de la maison, frais l'été et chaud l'hiver, car un long tuyau ( minimum 35 m) en Polyéthylène qualité alimentaire passe à environ 1.5m-1.8m sous terre, et récupère les calories de celle-ci ... un principe de géothermie simple).

 

Voici le Kit avant la pose (acheté chez Hélios Ventilateurs): 

puits canadien 0

 

Puis le terrassement... quelle belle tranchée!

puits canadien Nico est perplexe...puits canadien 3

et le terrain tout retourné...

puits canadien 2

Mais çà permet d'avancer petit à petit... et d'implanter la maison future...

 

Le tracé est fait par notre maçon préféré, habitant du village, voisin adorable s'il en est...

tracé

 

La voici...notre maison...

tracé2

mais si, avec beaucoup d'imagination, on retrouve les plans définis quelques mois plus tôt...

 

Et travailler avec des pros, çà donne des choses comme çà:

tracé 3

 

Enfin les fouilles sont faites et le décaissement de la dalle aussi... Wouaouh... On est fin Avril - début Mai:

  semelle terrassement

 

terrassement pelle

Bon çà c'est la version équipée...

 

mais un peu plus tard (fin mai), une version expérimentale peut donner de bon résultats aussi, même si plus laborieux... (merci à Jul et Jim):

jim pioche

  juliette pioche

 

Ils ont bien travaillé... et en plus, sous un soleil de plomb...!

jul et jim

 

Pour toute information, question sur la conception Bioclimatique, ou si vous avez un projet d'architecture d'intérieur, vous pouvez me contacter sur:

www.epures.fr

Pour tout projet d'éco-construction, bati et mobilier en bois:

www.akenes.fr

 

Repost 0
Published by zzz
commenter cet article
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 09:39

Une fois le Permis de construire obtenu, mi Janvier pour nous, on a une obligation d'affichage d'un panneau sur le terrain. Cela permet de lancer le délai de 2,5 mois de recours des tiers. Délai incompressible qui permet aux voisins ou autres de s'exprimer sur le permis déposé en mairie.

Dans la pratique on considère qu'il est plus sage d'attendre la fin de ce délai pour débuter les travaux.

affichage PC

 

Cela permet de prendre quelques photos (un huissier doit normalement enregistrer cela dans un constat pour qu'il n'y ait pas de risque de contestation au niveau des dates par la suite...).

affichage PC2

 

On est contents de voir le terrain sans ses pins (le calcul des masques solaires nous avait indiqué qu'il valait mieux les enlever, afin de profiter du soleil d'hiver ...quand il y en a...).

P1010401

                                                          Tracé des masques solaires (bis, fait en Novembre).

 

Ce tracé a été fait deux fois dans notre cas, car l'implantation de la maison a été légèrement modifié par la DDE, au moment du dépot de permis... attention donc aux règles d'urbanisme, notamment aux 3 mètres réglementaires à laisser libre avec toute limite de propriété...).

 

Conseil à tous les auto-constructeurs ne passant pas par un maitre d'oeuvre et ne connaissant pas ses règles: n'hésitez pas à consultez les architectes CAUE, gratuitement, ils sont là pour répondre à toutes vos interrogations architecturales et réglementaires... aide précieuse à ne pas négligerdonc... Leur prestation fait parti de la Taxe Locale d'Equipement (TLE), que vous aurez à payer obligatoirement, pour avoir le droit de bâtir...Chose qu'on peut avoir oublier dans son budget...

 

 

Pour toute information, question sur la conception Bioclimatique, ou si vous avez un projet d'architecture d'intérieur, vous pouvez me contacter sur:

www.epures.fr

Pour tout projet d'éco-construction, bati et mobilier en bois:

www.akenes.fr

 

 

Repost 0
Published by zzz
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 20:35

Phase Projet:
Après le dépôt du Permis de construire, on peut se pencher sur le projet de manière technique, dans le détail.
Il faut faire des choix  de matériaux, de méthodes de construction, avoir une vue d'ensemble sur le projet, le décliner dans le temps et financièrement...

On arrive toujours à des arbitrages à faire entre des choix idéaux techniquement, mais ne rentrant pas dans le budget par exemple. Ce n'est pas forcément simple mais demander conseil à d'autres peut aider à valider.
On est pas les seuls à se lancer dans l'aventure et plus çà ira, plus les infos seront nombreuses et pertinentes...on l'espère.

exemple plan électricité du rez-de-chaussée (non il ne faut pas avoir peur!):
plan-elec-neron.jpg


Déroulement chronologique:
Comme un chantier classique, on visualise le projet lot par lot, c'est à dire:
1/ les fondations, le terrassement, l'assainissement
2/la maçonnerie, le gros-oeuvre (+ passage des gaines de fluides (eau, électricité, télécoms....)
3/ la structure bois et la charpente, puis la couverture et les menuiseries extérieures
4/ l'isolation (intérieure et extérieure dans notre cas): après cette phase on est en Hors d'eau/ Hors d'air, c'est à dire que le volume est fermé aux intempéries. C'est à faire durant les beaux jours et avant que les pluies d'automne n'arrivent... Le bois et l'eau, çà ne fait pas bon ménage...
5/ Electricté et plomberie
6/Finitions avec revêtements muraux/sols.

On voit ce qu'on pense pouvoir faire soi-même (en étant raisonnables, les deux premiers lots seront délégués pour nous), et on choisit  ce qui entre dans le planning et le budget aussi. Le temps à faire les choses soit même est supérieur à celui d'un pro à priori, mais le prix nettement inférieur...Toujours des arbitrages...

Budget:
En fonction de çà, on a établi un descriptif précis lot par lot (choix des matériaux et des méthodes) qui nous a permis de faire ensuite un estimatif de nos dépenses, en conséquence.
On a budgétisé cela autour de 1200 euros du m² (soit 1200*120 m² (surface habitable approximative), soit 144 000 euros de  budget travaux environ.
Ca ne sert à rien de prévoir en dessous de 1000 euros du m² en auto-construction...à moins de tout faire soi-même et de faire des choix drastiques sur les matériaux, de trouver des astuces  etc...

Voici notre estimatif (à prendre avec des pincettes, car correspondant à nos attentes et nos choix de conception):

Budget achat2 200310

Appel d'offres:
On demande ensuite les devis aux différentes entreprises qu seront chargées de faire ce que nous ne feront pas, logique... Et là, c'est le début de la lutte... Mais on y arrive toujours en étant humbles et à l'écoute des avis des professionnels. Un projet ne peut aboutir correctement que dans le respect de chaque intervenant.... et on a toujours à apprendre d'autrui... Il faut savoir quand même expliquer ses attentes, et être sûrs (quitte à répéter) de s'être bien fait comprendre...
A la mi-Mars, on en est là... mais comme on dit, Rome ne s'est pas fait en un jour...

 

Pour toute information, question sur la conception Bioclimatique, ou si vous avez un projet d'architecture d'intérieur, vous pouvez me contacter sur:

www.epures.fr

Pour tout projet d'éco-construction, bati et mobilier en bois:

www.akenes.fr

 

Repost 0
Published by zzz
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 00:36

Tous les principes de base de ce qui suit sont tirés de nos diverses lectures (voir biblio)


Pour ce qui est du caractère bioclimatique de notre projet, voilà quelques axes que nous avons privilégiés:


-la forme compacte du bâtiment (peu de surface de plancher, minimisation des hauteurs sous plafond, volume simple...), permet de gérer les dépenses énergétiques (moins de volume à chauffer l'hiver) et de construire en optimisant les besoins /ressources nécessaires (moins de matériaux et chantier moins long...). La forme la plus efficace serait la sphère mais plus complexe à réaliser en structure bois. Le cube ou le parallélépipède sont intéressants. On parle coefficient de forme.

 

-de grandes baies vitrées au Sud (pour maximiser les apports solaires) et aucune ouverture au Nord (minimiser les déperditions thermiques) et à l'Ouest (pour limiter les surchauffes l'été). Attention à créer des fenêtres à vitrage spécifique (isolation thermique renforcée, 4.16.4 peu émissif au minimum).

 

-des masques solaires pour éviter les surchauffes estivales (débord de toiture, brise-soleil, pergola, arbre, store intérieur...), notamment en façades Sud-Est à Sud Ouest.

 

-des masses importantes (dalle béton sur terre plein au rdc, toiture terrasse végétalisée, murs de refend habillés de briques de terre crue compressée, poêle de masse) pour essayer de corriger le peu d'inertie thermique d'une construction en bois.Cela permet de redistribuer en hiver la nuit les calories emmagasinnées dans la journée (s'il fait beau). En été, cela chauffe moins vite également.

 

-une isolation importante et rigoureuse (pas de pont thermique), et une bonne étanchéité à l'air:

 *murs: 15cm de ouate de cellulose insufflée + 6 cm d'isolation par l'extérieur en fibre de bois

  *toiture: 30cm de ouate de cellulose insufflée + 2cm de fibre de bois pare-pluie.

 

-des parois perspirantes et des matériaux hygroscopiques (régulant la quantité de vapeur d'eau entre l'intérieur et l'extérieur) pour limiter les besoins en ventilation: ouate de cellulose, bois, fibre de bois, brique de terre crue, enduit terre....

 

-un puits provençal ou "puits canadien"(35m de long et 1,5m de profondeur moyenne en pleine terre, afin de récupérer les calories ou la fraicheur du sol, selon la saison): le but est de limiter les déperditions dûes à la ventilation et profiter de l'inertie du sol.

 

Pour toute information, question sur la conception Bioclimatique, ou si vous avez un projet d'architecture d'intérieur, vous pouvez me contacter sur:

www.epures.fr

Pour tout projet d'éco-construction, bati et mobilier en bois:

www.akenes.fr

 

Repost 0
Published by zzz
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 09:21



Voici une liste de bouquins et de films qui nous on d'abord donnés envie de nous lancer puis qui se sont avérés indispensable pour toute la conception de notre projet :

"Volem rien foutre al païs" de Pierre Carles.
A voir absolument ! (c'est la suite de "Attention danger travail"). Un petit tour dans différentes expériences d'autonomie et d'autogestion (avec comme petit fil conducteur: les toilettes sèches!)  http://atheles.org/cpproductions/dvd/volemrienfoutrealpais/

"Bâtir écologique, Chronique d'une construction en bois" par Emmanuel Carcano.

"Journal d'une construction écologique" par Thierry Thouvenot.

"La conception bioclimatique" de Samuel Courgey et Jean-Pierre Oliva.
L'indispensable "bible" pour comprendre toutes les facettes d'une conception bioclimatique.

"L'isolation écologique" de Jean-Pierre Oliva
Le même auteur et la même qualité de bouquin centré cette fois sur tous les produits et systèmes d'isolation écolos.

"Lautoconstruction en bois" de Jean Zerlauth

"Small eco-house" aux éditions Evergreen

"Les clés de la maison écologique" de l'association Oïkos chez Terre Vivante

"le guide des énergie vertes pour la maison" de Patrick Piro

"Fosses septiques, roseaux, bambous" de Sandrine Cabrit-Leclerc
Pour envisager d'autres solutions d'assainissement autonome et comprendre leur fonctionnement.

"Matériaux écologiques d'intérieur" de Jean-Claude et Manu Mengoni

"Guide raisonné de la construction écologique" de l'association Bâtir Sain
Un annuaire mis à jour tous les ans des professionels du bâtiment orientés vers la construction écologique.

"Construire en bois" de Ludwig Steiger
Les bases et grands principes d'une construction en bois.

"L'auto-écoconstruction" de Pierre-Gilles Bellin (Arca Minore)
Les bonnes questions à se poser avant de se lancer dans un projet d'autoconstruction et une proposition de "feuille de route".

"Construire avec le bois" de Dominique Gauzin-Müller
Bouquin d'archi pas forcément accessible mais malgrés tout plein d'infos et de coupe techniques.

"Traité de construction durable" aux éditions Le Moniteur
Le GROS bouquin très technique et très complet plein de détails de construction...je crois que rien n'y manque sur les techniques de construction de tout types.

 

Pour toute information, question sur la conception Bioclimatique, ou si vous avez un projet d'architecture d'intérieur, vous pouvez me contacter sur:

www.epures.fr

Pour tout projet d'éco-construction, bati et mobilier en bois:

www.akenes.fr

 

Repost 0
Published by maison-bioclimatique-auto-construite.over-blog.com
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 09:07
 

3D2

Présentation de notre projet :

Auto-construire une maison bioclimatique en ossature bois plateforme d'après nos lectures nombreuses, (voir ici la biblio), nos rencontres avec partages d'expériences et nos savoir-faire respectifs (une archi d'intérieur (voir epures.fr) et un menuisier-ébéniste).

La démarche est avant tout un projet de vie: gagner un maximum d'autonomie sur les plans énergétique et alimentaire pour limiter notre empreinte écologique et notre dépendance financière...
Nous mettons aussi l'accent sur le caractère accessible aux personnes handicapés du logement pour pouvoir accueillir toutes et tous.
Voilà pour la théorie et les belles idées. A nous d'essayer de mettre ça en forme et en pratique...

Pour commencer, trouver un terrain qui se prête à notre projet est l'enjeu n°1.

La conception bioclimatique d'une maison passe d'abord par le choix d'un terrain, plat ou en pente (peu importe), mais avec des vues privilégiés au Sud. Un cadre arboré, dans un coin calme (le bruit représente un part non négligeable de la pollution ambiante), accessible en transports en commun (besoin pour nos emplois de ne pas s'éloigner trop de la capitale). 

Après 8 mois de recherche, nous avons trouvé ça:

panoneron2reduitEt oui, ça ressemble beaucoup à un terrain de tennis...qu'il va falloir démolir.
Mais l'orientation est idéale et le cadre très sympathique: une petite rivière coule au bout du terrain et les arbres sont beaux.
Le projet se construit alors peu à peu et on arrive sur un bâtiment qui tente d'être cohérent avec le terrain ce qui nous donne ceci en plan:

Néron plan terrain


La demande d'autorisation administrative (obligatoire, mais pas forcément avec un architecte, car cela n'est pas nécessaire pour une SHON  (surface de planchers) inférieure à 170m², ce qui est cohérent avec l'auto-construction bioclimatique):

Nous avons donc déposé notre demande de Permis de Construire le 13 Novembre 2009 à la mairie après avoir rencontré (absolument indispensable !!) la DDE, la maire du village et l' ABF (architecte des bâtiment de France) car nous sommes en zone classée.

Malgré tous les pronostics les plus pessimistes (6 mois au maximum en zone classée, 2 mois minimum partout ailleurs) on a, je pense, battu un record de rapidité pour l'obtention du PC car nous l'avions au courrier le 18 Janvier 2010 soit à peine plus de 2 mois. Le fait d'être architecte d'intérieur (= des jolis plans) aide quand même!  Rencontrer les personnes qui instruiront le dossier en amont est aussi très important.

Voici quelques plans sortis de notre PC:

Néron plan rdcplan du rez-de-chaussée



Néron plan etageplan de l'étage


Neron façadesElévations des façades




Visualisation en volume du bâtiment:

Et voilà une idée des volumes grâce à ce logiciel gratuit très convivial et très facile d'utilisation qu'est Sketchup. Il m'a permis de monter intégralement l'ossature et la charpente en 3D, pièce par pièce (ça m'a pris environ 4 jours de travail plein, sans maîtriser le logiciel au départ...).





3D23D3

Un autre intérêt du logiciel est qu'il permet de faire un héliodon (simulation de la course du soleil, dans la journée, au fil des saisons). Ca s'avère très intéressant pour une conception bioclimatique,

mais ne dispense pas du tracé sur place de masques solaires, même sommaire: ce qui nous permet de confirmer l'idée que les trois pins au sud du terrain, malgré qu'ils soient beaux, devront tomber pour laisser le soleil d'hiver (un voisin-vendeur à de toute façon déjà réclamé qu'ils tombent...ça fait des aiguilles dans son jardin!).
J'essaierai de me servir d'un des trois fûts pour faire un poteau de la charpente (toujours la logique d'exploiter les matériaux présents autour de chez soi); mais on m'a dit que le pin d'autriche (ça doit être ça) bleuissait très vite si il n'était pas passé en séchoir...on verra.

 

 

 photomontage-paysage-ok-reduit.jpg

une tentative d'intégration au paysage de la future maison



 

Pour toute information, question sur la conception Bioclimatique, ou si vous avez un projet d'architecture d'intérieur, vous pouvez me contacter sur:

www.epures.fr

Pour tout projet d'éco-construction, bati et mobilier en bois:

www.akenes.fr

 

 

 

 


 



 

Repost 0
Published by maison-bioclimatique-auto-construite.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Auto-construction bioclimatique d'une maison bois en Eure-et-Loir
  • Auto-construction bioclimatique d'une maison bois en Eure-et-Loir
  • : journal de bord d'une auto-construction de maison bioclimatique en ossature bois, Eure et Loir
  • Contact

Recherche

Liens